L'ex-sauteur à ski devenu cycliste de haut niveau

Toute sa vie Primož Roglič a été marqué par le saut à ski. En 2006 à Kranj aux championnats du monde junior de saut à ski, il a gagné la médaille d'argent par équipe. Un an plus tard, il est même devenu champion du monde par équipe en Italie. Il a réellement arrêté le saut à ski seulement en 2012 alors qu'il s'essayait déjà aux ascensions en vélode façon récréative. Et il a rapidement démontré un talent incroyable pour le cyclisme sur route. Primož aurait pu terminer sa carrière de sauteur à ski dès 2007 lorsqu'il a lourdement chuté à Planica, qui était à l'époque le plus grand tremplin de saut à ski dans le monde. Malgré un nez cassé et une commotion cérébrale, il a persévéré en saut à ski pendant encore quatre bonnes années et l'expérience accumulée lui sert aussi pour le cyclisme.

 

Il est entré dans le monde du cyclisme au club cycliste du KK Radenska, il a poursuivi sa carrière au KK Adria Mobil, organisateur de courses cyclistes en Slovénie, pour ensuite rejoindre l'équipe Jumbo – Visma, membre de l'UCI WorldTour, avec laquelle il est en tête au général du Tour d'Italie cette année. C'est d'ailleurs au KK Adria Mobil que Bogdan Fink, le créateur des courses cyclistes en Slovénie, s'est rendu compte que Primož avait quelque chose de spécial, quelque chose qui pourrait lui permettre de faire partie des meilleurs coureurs de la planète. Les recruteurs de l'équipe hollandaise dont il fait partie aujourd'hui ont vu aussi que c'était un phénomène sportif.

Malgré sa courte carrière de cycliste, il a déjà plusieurs victoires à son palmarès, la plus prometteuse est assurément sa place de premier lors de la Vuelta espagnole cette année, qui lui a permis de devenir le premier slovène vainqueur d'un des trois grands tours de trois semaines. En finissant déjà troisième du tour d’Italie 2019, il avait envoyé un message à l’élite du cyclisme, sur le tour d’Espagne il a prouvé que ce n’était pas une performance isolée et qu’il était bien le coureur cycliste le plus en forme actuellement. On a pu entrevoir le début de son ascension vers le  sommet lors des saisons précédentes grâce à ses victoires d’étapes sur le Tour de France (2017 et 2018) et sur le Giro (2016). Roglič a également remporté deux tours de Slovénie en 2015 et 2018. En septembre 2017 lors des championnats du monde à Bergen il décroché la médaille d’argent dans le contre-la-montre.

Phénomène sportif et enfant miracle du sport slovène

Peu de cyclistes auraient pu acheter leur premier véloen 2012 et ensuite gagner le tour de Slovénie en 2015. Primož est sans aucun doute un phénomène sportif à part, il voulait depuis longtemps devenir un coureur cycliste polyvalent. Au début il était seulement doué pour les ascensions, et la Slovénie n'en manque pas. Ce n'est que plus tard qu'il est devenu bon également sur le plat, en s'entraînant notamment sur les nombreuses pistes cyclables de Basse-Carniole (Dolenjska).La Slovénie offre de nombreuses ascension à vélo adaptées à l'entraînement des cyclistes professionnels. Parmi les plus exigeantes et les plus appréciées on trouve les ascensionsde Vršič, Mangart, Krvavec, Rogla et Areh. Primož aime venir à bout des ascensions du Pohorje de Maribor qui offre plus de 20 circuits cyclistes qui mesurent au total plus de 1 000 kilomètres, le point le plus bas se situe à 275 mètres d'altitude, le plus élevé se situe à 1 400 mètres d'altitude.

La Slovénie offre aussi d'intéressantes pistes cyclables pour les amateurs de cyclisme sur route. Ces derniers s'étendent sur des terrains très différents, ainsi les cyclistes peuvent profiter d'expériences différentes à chaque fois. Ainsi en Basse-Carniole de nombreux circuits longent la rivière Krka dans une nature magnifique et passent à côté de nombreux points d'intérêt culturels et historiques. La Basse-Carniole propose 12 boucles pouvant atteindre plus de 65 kilomètres pour la plus longue, avec un départ de Šmarješke Toplice ou des hôtels d'Otočec. La Basse-Carniole offre plus de 540 kilomètres de pistes cyclables pour pouvoir s'entraîner.

 

 

Sa victoire finale dans le 25ème tour de Slovénie a fini de propulser Primož au statut d'étoile du cyclismeau yeux des slovènes, et l'année dernière la plupart a suivi le Tour de France et a supporté le héros slovène. Il a encore plus retenu l’attention du public slovène et international cette année grâce à ses superbes prestations sur le Giro, et sa victoire au classement général sur la Vuelta a provoqué une véritable euphorie en Slovénie.

Originaire de la vallée de la Sava, il vient à bout des pistes cyclables de Styrie

Primož vient de Trbovlje, où il est né. Il est allé au lycée et à l'université à Kranj, et même s'il est rarement chez lui, il ne passe pas son temps dans la région de Zasavjemais à Hoče. Au cœur de la Styrie il a trouvé la femme de sa vie, Lara Klinc, qui est aussi sa plus fidèle supportrice.

 

 

Et c'est justement en Styrie qu'il a maintenant trouvé des pistes cyclables qui le détendent et qui lui permettent de bien s'entraîner. C'est vers Areh, l'ascension qu'il préfère, qu'il part le plus souvent. Bien sûr il s'entraîne également dans tous les autres coins du Pohorje. Si Primož voulait autrefois devenir le meilleur sauteur à ski du monde, ses rêves ont désormais changé. Il rêve maintenant de cyclismeet il sera intéressant de voir jusqu'où ses rêves de cyclismele mèneront.  

 

Le tour de Slovénie : un excellent tremplin pour le Tour de France

Le Tour de Slovénie est, de l'avis des cyclistes, idéalement placé dans le calendrier des coursesde l'UCI, car il se situe trois semaines avant le Tour de France, c'est donc un test parfait et une bonne préparation avant le légendaire Tour de France. C'est d'ailleurs le tour de Slovénie qui avec ses cinq étapes a préparé Primož Roglič au Tour de France 2018, pendant lequel il a gagné deux étapes.

Après avoir gagné le tour de Slovénie en 2015, Primož n’y a plus participé pendant quelques années. Il  l’a couru et gagné de nouveau l’année dernière et il a été enchanté par les supporters le long du parcours qui ont démontré leur bonne connaissance du cyclisme professionnel.

Il n’a pas participé au tour de Slovénie cette année mais peut-être qu’il ravira ces fidèles supporters en y participant de nouveau l’année prochaine lors du 27e tour de Slovénie.

Faites du vélo en Slovénie

Explorez les dénivelés des paysages slovènes en vélo. Partout en Slovénie vous attendent des pistes cyclables de toutes sortes, accessibles à tous. Soyez vert et partez découvrir les villes en vélo classique ou électrique, que vous pouvez louer dans de nombreuses villes en Slovénie.

Je souhaite recevoir la newsletter

Informez-vous sur les vacances en Slovénie, les offres saisonnières, les événements actuels, les possibilités d excursions et de voyages. Recevez un peu de Slovénie verte dans votre boîte mail.

Partager avec un ami

Ajouter aux favoris Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Pinterest // Pin to Pinterest Partager sur Vkontakte Recommander à un ami