À la montagne avec prudence

Nous sommes conscients que les nombreux paysages de montagnes slovènes déclenchent un effet « waouh » que vous souhaiterez partager avec le monde, mais ne vous laissez pas emporter au point de négliger votre sécurité, votre préparation et votre réflexion lorsque vous planifier une randonnée. Un vieux proverbe slovène dit que « la montagne n'est pas folle, c'est celui qui y va qui l'est ». Et surtout celui qui n'est pas correctement équipé et préparé. Les nombreux dangers que l'on peut rencontrer dans les montagnes peuvent transformer la merveilleuse expérience qu'est ce véritable contact avec la nature, en une expérience amère ou même en une fin tragique.

C'est pourquoi il est impératif de se rendre dans les montagnes avec beaucoup de respect, de prudence et surtout suffisamment équipé, en bonne santé et bien préparé physiquement.

Afin de profiter en toute sécurité des vastes panoramas depuis les sommets slovènes, informez-vous sur les spécificités des montagnes slovènes, les précautions à prendre et la préparation nécessaire avant de partir en randonnée. Renseignez-vous sur les itinéraires recommandés, les comportements à adopter en montagne et sur les outils de planification qui peuvent vous aider à préparer votre parcours.

Recommandations de la Fédération slovène d'alpinisme pour partir à la montagne en sécurité

oblikovanost slovenskih gora
Photo : Alex Strohl

L'ADN des montagnes slovènes

Pour commencer, découvrez quelques faits sur les montagnes slovènes.

La Slovénie est un pays au relief très varié, dont le point culminant est à 2 864 m d’altitude, soit la hauteur du plus haut sommet, le mont Triglav.

Pas moins de 352 sommets dépassent les 2 000 m d'altitude.

Avec ses sommets de plus de 1 500 m, le monde alpin slovène se compose de trois chaînes de montagnes : les Karavanke, les Alpes kamniques et les Alpes juliennes. La région du mont Snežnik s'élève également au-dessus de 1 500 mètres.

Bien que les Alpes slovènes soient légèrement moins élevées que dans d'autres parties de l'Europe, elles présentent des caractéristiques particulières qui jouent un rôle important dans la planification des randonnées et des excursions en montagne.

UNE MÉTÉO SUSCEPTIBLE DE CHANGER RAPIDEMENT

Les Alpes slovènes constituent la première barrière sur le chemin des masses d'air provenant de la Méditerranée, c'est pourquoi le temps peut passer rapidement d'une journée chaude et ensoleillée à un orage (voire de la neige).

DES HIVERS PLUS LONGS EN MONTAGNE

Dans les montagnes, la neige peut persister jusqu'en juin à haute altitude, et des conditions hivernales peuvent survenir dès l'automne, voire à la fin de l'été.

LES ALPES SLOVÈNES SONT FRIABLES

Les montagnes slovènes sont majoritairement composées de calcaire, ce qui les rend très friables et donc plus difficiles et imprévisibles.

DES VALLÉES PROFONDES

Les vallées glaciaires et fluviales du monde alpin slovène sont généralement profondément entaillées dans le paysage, ce qui signifie qu'il faut souvent franchir au moins 1 000 mètres de dénivelé pour atteindre un sommet depuis un point de départ dans la vallée.

Et même si les sommets slovènes ne dépassent pas 3 000 mètres d'altitude, la configuration et la difficulté du terrain sont comparables aux plus hautes chaînes des Alpes. La Slovénie abrite également le glacier le plus à l’est des Alpes, qui est également l'un des glaciers alpins les plus bas. Il s’agit du glacier Skuta, qui s'étend entre 2 010 et 2 120 mètres d'altitude.

izberite ustrezno pot
Photo : Jošt Gantar

Choisissez bien votre itinéraire

Le territoire slovène est sillonné par plus de 10 000 km de sentiers de randonnée en haute, moyenne et basse altitude, auxquels s'ajoutent environ 5 000 km de sentiers thématiques. Les sentiers de randonnée sont classés en trois groupes selon leur niveau de difficulté technique : faciles, difficiles et très difficiles. L'évaluation générale de la difficulté prend en compte divers facteurs tels que la longueur du sentier, le dénivelé et l'exposition.

La perception réelle de la difficulté est très subjective et dépend des connaissances, des capacités et de l'expérience de chacun. Si un sentier est classé comme techniquement facile, cela ne signifie pas nécessairement qu'il ne puisse pas être difficile ou même très difficile pour certaines personnes. Ainsi, dans les descriptions d'itinéraires sur de nombreux sites internet et applications, vous pouvez trouver des avertissements sur d'autres aspects de la difficulté ou des particularités des sentiers, même s'il s'agit essentiellement de sentiers de randonnée techniquement faciles.

La difficulté des sentiers est indiquée sur les cartes par des lignes et des points rouges, et sur les panneaux de direction le long du chemin par des triangles (pour les sentiers difficiles et très difficiles).

Sentier de randonnée facile

C'est un sentier où l'on n'a pas besoin de se servir de ses mains pour progresser. Des chaussures de randonnée adaptées sont nécessaires. Le sentier est adapté à la marche avec des bâtons de randonnée.

Sentier de randonnée difficile

Le sentier comporte des sections plus difficiles où l'on doit se servir de ses mains. Des dispositifs de sécurité sont installés sur les sections dangereuses pour la sécurité des randonneurs. Le port du casque est obligatoire.

Sentier de randonnée très difficile

C’est un sentier qui nécessite de se servir de ses mains pour progresser. Les parties difficiles à franchir sont sécurisées, et des dispositifs de sécurité permettent de progresser sur le chemin. Le port d'un casque, d'un baudrier et d'un kit de via ferrata est obligatoire.

Indépendamment de la difficulté technique du sentier, il est important de faire preuve d'autocritique et d'évaluer de manière réaliste si le sentier est vraiment adapté à vos capacités. Un sentier apparemment facile peut s'avérer très difficile pour certaines personnes en raison de sa longueur, de son dénivelé, du type de sol ou de l'orientation de la pente.

En Slovénie, le terrain peut rester très facile pendant longtemps, puis devenir soudainement très difficile.

Klemen Belhar, Fédération slovène de secours en montagne

Suivez les balises qui vous guident sur le bon chemin

Lorsque vous partez en randonnée, suivez le balisage le long du chemin. Le plus célèbre est le balisage de Knafelc (caractérisé par un point blanc entouré d’un cercle rouge). Les balises sont dessinées sur de grands arbres, des rochers et d'autres endroits adaptés et visibles le long du sentier. Des panneaux de direction sont également installés aux intersections, indiquant le niveau de difficulté et le temps de marche estimé. Il existe des balises spéciales pour les sentiers européens et thématiques, dont certains sont identifiés par leurs propres logos.

pohodnistvo v sloveniji_oznake ob poti

Si vous quittez les sentiers balisés, ne continuez pas votre chemin vers l'inconnu. Ne vous aventurez pas hors des sentiers battus ! 

Via ferrata et sentiers de randonnée sécurisés

Si à première vue, il peut sembler qu'il s'agisse de la même chose, il existe bien une différence entre les via ferrata, de plus en plus populaires, et les sentiers de randonnée sécurisés. Il est vrai que dans les deux cas, la sécurité est assurée par des câbles en acier, des échelons et d'autres éléments de sécurité, et que dans les deux cas, vous aurez besoin d'un casque, d'un kit de via ferrata et d'un baudrier. Cependant, il existe une différence.

Visiter le site web

Photo : Jošt Gantar
 

Les sentiers de randonnée sécurisés

sont aménagés dans l'environnement naturel de la montagne et disposent d’éléments de protection tels que des câbles, des barreaux et des échelons pour aider à franchir les parties les plus difficiles et les plus exposées. Cependant, les dispositifs de sécurité ne sont pas installés tout au long du sentier, mais uniquement dans les parties les plus dangereuses ! De nombreux passages difficiles et exposés d'un sentier de montagne sécurisé ne sont pas équipées de dispositifs de sécurité.

ferata mojstrana
Photo : Grega Teraž, source : Turizem Kranjska Gora 
 

Les via ferrata

sont des itinéraires sportifs aménagés en pleine nature, privilégiant les passages les plus spectaculaires dans les parois rocheuses. Souvent, elles sont situées à proximité de sites touristiques, de refuges de montagne ou de parcs sportifs.

Comment planifier une randonnée en montagne ?

Il est primordial de bien préparer votre randonnée. Évaluez combien de temps vous êtes prêt à marcher, ainsi que l'altitude et le niveau de difficulté qui conviennent à votre condition physique. Vérifiez les prévisions météorologiques, l'état des sentiers que vous prévoyez d'emprunter, l'ouverture des refuges, et l'équipement dont vous avez besoin. Quelle que soit votre destination, optez pour des chaussures de randonnée appropriées avec une semelle antidérapante et assurez-vous d'emporter suffisamment de boissons (non alcoolisées) pour vous hydrater. Passez en revue notre liste de vérifications avant de partir. Une fois que tout est validé, vous serez prêt à commencer votre randonnée.

CONDITIONS EN MONTAGNE

Le temps en montagne peut changer très rapidement, il est donc très important de consulter les prévisions météorologiques avant de partir. Pour cela, faites confiance uniquement aux sources officielles. Vous pouvez consulter les prévisions météorologiques en temps réel dans les montagnes en Slovénie sur le site web de l’Agence de la République de Slovénie pour l'environnement. Il est recommandé de partir en montagne suffisamment tôt. Ainsi, vous aurez plus de temps pour faire face à d'éventuels problèmes (matériel cassé, perte d'orientation, etc.) et vous pourrez également éviter les possibles orages de l'après-midi. Si vous choisissez un itinéraire plus long, renseignez-vous sur les refuges et les abris sur votre chemin, où il sera possible de vous abriter en cas de mauvais temps.

Que faire si vous êtes surpris par un orage en montagne ?

  • Descendez immédiatement des crêtes et des sommets exposés.
  • Évitez les endroits avec des câbles ou des éléments métalliques, ainsi que les endroits où la roche est de couleur rouge, indiquant la présence de métaux. Évitez également les endroits où la foudre frappe souvent, reconnaissables par la présence de mélèzes, d’arbres fendus et de roches brisées, ainsi que par les impacts sur le sol.
  • Mettez en sécurité tous les objets métalliques que vous avez sur vous et placez-les à au moins 10 mètres de distance.
  • Ne touchez pas les parois avec votre corps. Adoptez la position la plus basse possible.
  • Si vous trouvez un abri dans une grotte ou une cavité, la zone la plus sûre est le centre.
  • Le lieu le plus sûr pour se protéger de la foudre est un éboulis, où il est recommandé de s'accroupir ou de s'asseoir sur son sac à dos.

Les orages d'été provoquent également une baisse soudaine de la température. La température peut chuter de 20 degrés ou plus en un instant.

Les montagnes slovènes sont également sujettes à des orages et tempêtes de plus en plus violents, pouvant causer des dégâts importants. Par conséquent, vérifiez toujours les conditions météo sur les lieux de votre randonnée avant de partir.

Informations de première main

Pour vous aider à vérifier plus facilement les conditions en montagne, nous avons rassemblé des liens officiels essentiels vers ces informations. Néanmoins, restez toujours attentif aux changements de météo en chemin.

RAPPORT SUR LES AVALANCHES

Plate-forme Crossrisk

ÉTATS DES SENTIERS DE RANDONNÉE - sentiers fermés

Fédération slovène d'alpinisme

ustrezna oprema

ÉQUIPEMENT

Quand vous préparez une randonnée, il est également important de choisir l'équipement approprié. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte, dont les plus importants sont la difficulté du sentier et les conditions en montagne. Il est crucial de veiller à vous hydrater suffisamment avec des boissons non alcoolisées. Quelle que soit la randonnée ou le sentier choisi, l’équipement obligatoire doit comprendre :

Des chaussures de randonnée avec une semelle antidérapante de qualité

Un sac à dos

Des boissons non alcoolisées et de la nourriture à haute valeur énergétique et longue durée de conservation (par exemple, des barres énergétiques)

Un téléphone portable avec la batterie complètement chargée

Une pièce d'identité

Des vêtements chauds et imperméables (bonnet, gants, pull, anorak...) - même en été en haute montagne

Une trousse de premiers secours personnelle

Une carte de randonnée et une boussole

Si vous partez en randonnée pendant plusieurs heures ou toute la journée, ou si vous empruntez des chemins difficiles, vous devez emporter également une couverture de survie en aluminium, un sac de bivouac ou un grand sac noir pour vous protéger en cas d'accident ou en cas de bivouac, une lampe frontale avec des piles de rechange, des vêtements de rechange, ainsi qu'un casque d'alpinisme. Pour les sentiers très difficiles, un kit de via ferrata et un baudrier sont également obligatoires. Il est très important de savoir utiliser correctement votre équipement. Avant de partir en montagne, apprenez à utiliser le matériel et vérifiez qu'il fonctionne.

čelada_plezalni pas_samovarovalni komplet_kofler sport
Casque d'alpinisme, baudrier et kit de via ferrata, source : Gregor Kofler

N'oubliez pas que vous êtes plus exposé au soleil en montagne, alors pensez à emporter des lunettes de soleil, de la crème solaire avec un indice de protection UV élevé et un couvre-chef approprié (casquette, bandana...).

En hiver, les conditions en montagne sont encore plus difficiles, l'équipement est donc plus complet. Les chaussures de randonnée ne suffisent pas pour traverser les surfaces enneigées et recouvertes de glace, vous aurez donc besoin de crampons et d'un piolet. Pour une randonnée en montagne durant l’hiver, il est recommandé d'utiliser des crampons classiques à 12 pointes. Les chaînes à neige ne sont pas un substitut adéquat aux crampons. De même, les crampons seuls ne suffisent pas, vous devez toujours emporter un piolet. Il est essentiel de savoir utiliser correctement les deux. Votre sac à dos d'hiver doit également contenir un kit de sécurité avalanche, une sonde et une pelle, et il est important de savoir les utiliser. Il est également conseillé d'avoir un sac à dos équipé d'un airbag anti-avalanche.

lavinski trojcek
Kit de sécurité avalanche, source : Gregor Kofler
dereze
Crampons classiques à 12 pointes, source : Gregor Kofler
cepina
Piolet, source: Gregor Kofler.

CHOIX DE L'ITINÉRAIRE

Au moment de planifier votre randonnée en montagne, réfléchissez bien à l'itinéraire que vous allez choisir. Il est important de choisir un parcours à votre portée. Commencez par définir la durée de votre randonnée, l'altitude que vous voulez atteindre, la difficulté de l'itinéraire, le jour et l'heure de votre départ, la région de Slovénie que vous voulez explorer, etc. Lorsque vous envisagez vos options, gardez à l'esprit les points suivants :

  • Ne surestimez pas vos capacités et conditions physiques. Si un itinéraire vous paraît trop difficile ou trop long, optez d'abord pour des sentiers plus faciles et plus courts.
  • Assurez-vous d'avoir l'équipement approprié pour l'itinéraire choisi.
  • Vérifiez s'il y a des refuges de montagne le long de votre chemin où il est possible de se reposer.
  • Tenez compte également de vos expériences passées et si vous avez le vertige. Si vous manquez d'expérience, il est préférable de vous rendre en montagne avec un guide de montagne.
  • Vérifiez l’état du sentier avant de partir. Il se peut qu'un itinéraire devienne impraticable du jour au lendemain en raison des intempéries, d'arbres abattus ou d'avalanches. Ne vous engagez jamais sur des sentiers de randonnée fermés !
  • Informez quelqu'un dans la vallée de votre destination et de votre heure de retour prévue. Inscrivez votre passage dans les livres d’or aux points de contrôle en montagne et signalez votre itinéraire d'arrivée et de départ pour faciliter votre localisation en cas d'accident.

UTILISEZ DES CARTES ET DES APPLICATIONS

Des applications dédiées peuvent vous aider tout au long de votre chemin en vous permettant de suivre l'itinéraire prévu, de connaître les éventuels points d'intérêt et de consulter les informations dont vous avez besoin. Mais attention ! Toutes les applications ne sont pas fiables. Faites confiance uniquement aux applications basées sur des données objectives, à jour et réalistes, et évitez les sources où les descriptions des sentiers de randonnée sont souvent subjectives et parfois trompeuses. Pour les Alpes slovènes, les applications maPZS et Slovenia Outdoor sont recommandées.

Application Slovenia Outdoor

Téléchargez l’application Slovenia Outdoor

z gorskim vodnikom na pot

PARTEZ AVEC UN GUIDE DE MONTAGNE

Pour une expérience optimale et la plus sûre possible, il est recommandé de partir en montagne avec un guide de montagne agréé. Les guides sauront vous conseiller et vous diriger vers les bons sentiers, vous fournir l'équipement approprié et vous guider en toute sécurité vers les sommets ou sur les chemins de randonnée. Lors du choix d'un guide, vérifiez qu'il possède la certification appropriée et s'il est qualifié pour l'excursion que vous prévoyez.

Guide de montagne

Seuls les guides de montagne titulaires d'une certification adéquate peuvent vous guider sur les sentiers de randonnée difficiles ou très difficiles, lors d'ascensions alpines et de ski de randonnée. En Slovénie, les guides de montagne sont également titulaires de la certification internationale IFMGA.

Liste des guides de montagne certifiés

logo gv in IFMGA

Guide PZS (Fédération slovène d’alpinisme)

Les guides de montagne PZS peuvent encadrer uniquement des randonnées pour lesquelles aucun équipement d'escalade n'est requis, et où la progression ne requiert pas de cordage court ou d'escalade avec une corde. Ainsi, si vous planifiez une randonnée sur des sentiers de montagne faciles, nous vous recommandons de faire appel à un guide PZS.

logo vodnik PZS

rezervirajte mesto v planinski koči
Photo: Jošt Gantar

RÉSERVATION DANS LES REFUGES DE MONTAGNE

La Slovénie compte 159 refuges et chalets de montagne, ainsi que 18 bivouacs. Dans la plupart des refuges, vous pourrez déguster des plats locaux et certains grands refuges proposent également l'hébergement. En général, il s'agit de dortoirs, mais de plus en plus de refuges proposent également des chambres individuelles. Les refuges servent aussi de points d'information en montagne, où vous pouvez obtenir des renseignements sur la suite de votre itinéraire et les conditions météo en temps réel, vous mettre à l'abri en cas de mauvais temps, et ils servent également de points de signalement en cas d'accident en montagne.

La plupart des refuges sont ouverts uniquement pendant la saison estivale, de mai à octobre. Certains sont toutefois également ouverts les week-ends pendant le reste de l'année. Certains refuges sont particulièrement appréciés et donc très fréquentés en été, c'est pourquoi nous vous conseillons de réserver votre lit avant de partir en montagne.

Vous pouvez le faire via un système de réservation dédié, qui comprend actuellement 21 des refuges les plus prisés et les plus fréquentés. Lors de la réservation, le prix total pour une nuit est indiqué et peut être payé par carte bancaire. Il est possible d'annuler la réservation gratuitement au plus tard un ou deux jours avant l'arrivée, sous réserve des conditions spécifiques de chaque refuge.

Réservez un lit dans un refuge de montagne

Sécurité en montagne même en hiver

Les sommets enneigés offrent un spectacle magnifique et attirent de nombreux visiteurs hors de la vallée. Cependant, il est important de savoir qu'ils peuvent également être plus dangereux. Les sentiers de randonnée sont couverts de neige, rendant le balisage invisible. Les randonneurs sont exposés aux avalanches, aux plaques de glace et aux congères résultant de l'action du vent. Si en été il vous faut une heure pour gravir un sommet, en hiver, ce temps est au moins multiplié par deux. Les journées sont plus courtes, les températures plus basses, et le vent est plus fréquent. Les conditions en montagne peuvent changer rapidement. La neige, comparée à un sol sec, pose des problèmes car elle peut provoquer des glissades, nous emporter dans une avalanche ou même réduire la visibilité à un point tel que l'on perd complètement son orientation. La plupart des refuges de montagne sont fermés en hiver. Voici quelques conseils à suivre avant de partir dans un environnement montagneux enneigé.

Vérifiez la météo et les conditions d'enneigement en montagne. Ne partez pas en montagne après de fortes chutes de neige ou après le dégel (attendre au moins trois jours) en raison du risque accru d'avalanches.

Choisissez un circuit adapté à votre condition psychophysique et ne partez pas seul en montagne. Informez vos proches si vous prévoyez une randonnée.

Comme la plupart des refuges de montagne sont fermés en hiver, emportez suffisamment de boissons chaudes non alcoolisées et de nourriture avec vous.

Assurez-vous d'avoir l'équipement approprié - chaussures de randonnée d'hiver, vêtements chauds, guêtres, piolet, crampons, équipement d'avalanche (détecteur de victimes d'avalanches, sonde, pelle). N'oubliez pas de vérifier si l'équipement fonctionne parfaitement et si vous savez comment l'utiliser correctement.

Étant donné que les journées sont plus courtes, partez suffisamment tôt et gardez en tête que la durée des randonnées est plus longue en hiver que pendant les mois plus chauds.

Si vous n'êtes pas habitué à évoluer en montagne et n'avez pas suffisamment d'expérience, rejoignez un groupe organisé, mené par des guides expérimentés et certifiés. Ne partez jamais seul en montagne, surtout en hiver. N'oubliez pas que la nature et ses habitants hibernent en hiver. Soyez donc respectueux et ne les dérangez pas, afin de leur permettre de passer l'hiver le plus paisiblement possible.

Un rapport d'avalanche actualisé est disponible sur le site web de l’Crossrisk, ainsi que via le plugin d'avalanche sur www.slovenia.info dans la barre latérale droite, ou sur les appareils mobiles sous la forme d'une icône dédiée en bas à gauche de l'écran.

Plus d'informations

odgovorno v naravo

Respectez et protégez l'environnement naturel de la montagne

Les paysages le long des sentiers de randonnée sont à la fois magnifiques et très fragiles. Une grande partie des Alpes juliennes se trouve dans le parc national du Triglav, tandis que de nombreuses zones des Karavanke et des Alpes kamniques sont protégées et font partie du réseau Natura 2000. Les hautes montagnes sont entourées de forêts verdoyantes dans les plaines, qui couvrent deux tiers du territoire slovène et regorgent de vie. Pour minimiser au maximum l'impact sur ces écosystèmes fragiles, il est nécessaire de les aborder avec beaucoup de respect et de responsabilité. Aidez-nous à préserver la beauté des paysages montagneux et les êtres vivants qui en font partie intégrante. Respectez les règles d'une visite respectueuse de la nature dans le parc national du Triglav ainsi que dans d'autres zones protégées.

Conseils pour une visite respectueuse de la nature

Empruntez les sentiers balisés

S'aventurer à quelques pas du sentier peut signifier pénétrer sur le territoire ou près du nid de certains animaux, ou encore dans une zone où poussent des plantes protégées.

Le camping n'est pas autorisé

Il est interdit de planter une tente ou de garer un camping-car dans la nature. Le camping est uniquement autorisé dans les campings aménagés.

Les lacs de haute montagne et les ruisseaux ne sont pas destinés à la baignade

Bien que magnifiques et cristallins, les lacs et ruisseaux de haute montagne constituent un habitat fragile et vulnérable. Par conséquent, la baignade y est interdite. La baignade est également interdite aux chiens.

Utilisation de drones interdite

Bien qu’il soit appréciable de voir les images saisissantes capturées par les drones, leur utilisation dans l'environnement naturel est interdite sans autorisation préalable.

Soyez des visiteurs respectueux

La tranquillité et le calme doivent être un privilège pour les résidents et les visiteurs du parc. Respectez les zones de tranquillité.

N’allumez pas de feu

Allumer un feu dans l'environnement naturel est interdit. Il est autorisé dans des zones spécialement aménagées à des fins agricoles et de gestion forestière.

Accès au parc naturel à pied uniquement

La circulation, le stationnement et l'arrêt de véhicules à moteur sont interdits dans l'environnement naturel du parc. La circulation à vélo est également interdite, sauf sur les sentiers prévus à cet effet.

Les chiens doivent être tenus en laisse

De nombreux animaux vivent dans le parc, et la présence d'un chien pourrait les perturber. C'est pourquoi les chiens doivent être tenus en laisse.

Soyez un visiteur responsable du parc 

Le parc national du Triglav est composé de trois zones protégées avec différents niveaux de protection. Les deux premières zones représentent la partie centrale du parc, où des règles et des interdictions strictes de bonne conduite s'appliquent, tandis que la troisième zone représente la partie périphérique et comprend également des zones habitées. En plus des règles de bonne conduite déjà mentionnées dans l'environnement naturel, voici quelques recommandations durables pour préserver ensemble la richesse du patrimoine naturel et culturel du parc.

  • Utilisez les transports en commun pour vous rendre aux points de départ des randonnées.
  • Soutenez l'économie locale en achetant des produits locaux et en choisissant des produits et des expériences identifiés par des marques collectives locales.
  • Rapportez vos déchets dans la vallée.
  • Réservez vos hébergements directement auprès des prestataires locaux. Vous pouvez réserver des lits dans les refuges de montagne via le système de réservation de la Fédération slovène d’alpinisme (PZS).
  • Renseignez-vous et assurez-vous d’explorer les montagnes de manière sûre et responsable.

Dans le respect du parc national du Triglav

gorsko resevanje

Que faire en cas d'accident ?

Aller dans les montagnes comporte un certain risque d'accident. Les accidents, principalement les chutes, se produisent souvent en raison d'une méconnaissance du terrain, d'une préparation physique et mentale inadaptée ou d'un équipement et de chaussures inadéquats ou insuffisants. Bien que vous puissiez réduire le risque d'accident grâce à une bonne organisation et préparation pour votre randonnée à la montagne, des incidents imprévus peuvent toujours se produire malgré tout. Que faire en cas d'accident ?

Si vous êtes le premier à porter secours à une personne accidentée, il est important de rester calme et lucide tout en rassurant les personnes présentes. Évaluez ensuite la situation et protégez-vous, ainsi que la personne accidentée, contre les éventuelles chutes de pierres, les avalanches et le froid. Administrez les premiers soins dans la mesure de vos compétences.

Appelez les secours au numéro 112 !

Si vous vous trouvez dans une zone sans réseau, assurez-vous que le message concernant l'accident parvienne le plus rapidement possible au premier point d’information du Service de secours en montagne, généralement situé dans les refuges de montagne et autres stations en montagne ou dans la vallée. Certains refuges sont équipés de stations radio automatiques pour appels d'urgence (SAPOGO).

Les panneaux de signalisation modernes des sentiers comportent également un numéro d'identification spécifique. La personne qui informe les secours de l'accident en montagne doit transmettre ce numéro aux secouristes, afin qu'ils puissent localiser plus précisément le lieu de l'accident et la personne accidentée.

Lorsque vous appeler les secours, il est essentiel de fournir les informations suivantes :

PRÉNOM ET NOM DE L'APPELANT

DESCRIPTION DE L'ACCIDENT

LIEU DE L'ACCIDENT

HEURE DE L'ACCIDENT

NOMBRE DE BLESSÉS

TYPE DE BLESSURES

CIRCONSTANCES DE L'ACCIDENT

TYPE D'AIDE NÉCESSAIRE

Lorsque les secours arrivent sur place, éloignez-vous prudemment du lieu de l'accident ou évitez-le pour permettre aux secouristes d'intervenir sans entrave. Assurez-vous de ne pas mettre en danger la personne accidentée ou les secouristes. Si vous êtes à proximité d'un hélicoptère, restez immobile en position accroupie et protégez votre équipement contre le vent généré par l'hélicoptère. Suivez les instructions des secouristes et respectez l’intimité de la personne accidentée. Ne prenez pas de photos et ne publiez pas de vidéos de l'accident.

10 conseils pour bien se comporter dans la nature

Découvrez nos conseils pour profiter de la nature de manière responsable et aidez-nous à préserver sa beauté et son authenticité.

Plus

10 conseils pour bien se comporter dans la nature

10 conseils pour bien se comporter dans la nature

Découvrez nos conseils pour profiter de la nature de manière responsable et aidez-nous à préserver sa beauté et son authenticité.

Plus

Explorez les merveilles des montagnes en toute sécurité

Les panoramas des sommets enchantent tous ceux qui les contemplent. Parcourez les sentiers aménagés et balisés dans la nature préservée, en adoptant une démarche respectueuse et responsable, et découvrez la chaleur humaine et la convivialité au cœur des montagnes.

La Slovénie - une destination idéale pour la randonnée

La randonnée en Slovénie ? C'est fantastique ! Découvrez pourquoi.

La Slovénie - une destination idéale pour la randonnée

Plus

Randonnée et alpinisme

La Slovénie est le paradis de la randonnée Plus de 10 000 kilomètres de sentiers pédestres balisés et entretenus.

Randonnée et alpinisme

Plus

Les plus beaux chemins de randonnée

Découvrez quelques-uns des sentiers les plus fascinants avec des panoramas exceptionnels.

Les plus beaux chemins de randonnée

Plus

Montagnes et collines

Partez de paysages verdoyants pour monter dans l'univers minéral de la haute montagne, dans les collines et montagnes slovènes.

Montagnes et collines

Plus

Les refuges de montagne les plus populaires de Slovénie

Faites une halte dans l'un des refuges de montagne populaires de la Slovénie.

Les refuges de montagne les plus populaires de Slovénie

Plus

Dans le respect du Parc National du Triglav

Le Parc national du Triglav séduit par sa nature pittoresque et ses expériences inoubliables !

Dans le respect du Parc National du Triglav

Plus

Les Alpes Juliennes

Les Alpes Juliennes - un paradis pour vivre des aventures et pour la détente en pleine nature.

Les Alpes Juliennes

Plus

Les Alpes de Kamnik-Savinja

Découvrez la beauté et l'authenticité de la deuxième plus haute chaîne de montagnes de Slovénie et de la nature qui se poursuit en contrebas.

Les Alpes de Kamnik-Savinja

Plus

Je souhaite recevoir la newsletter

Informez-vous sur les vacances en Slovénie, les offres saisonnières, les événements actuels, les possibilités d excursions et de voyages. Recevez un peu de Slovénie verte dans votre boîte mail.

Partager avec un ami