Beignets de carnaval

Pendant la période du carnaval, la Slovénie embaume les douces senteurs des spécialités du carnaval, parmi lesquelles les beignets occupent une place de choix. Comme l’explique le Dr Janez Bogataj, célèbre ethnologue slovène, la tradition des beignets remonte à la monarchie de Vienne, où ils furent confectionnés pour la première fois par la cuisinière de la cour Cecilija Krampf. Les boulettes de Cecilija conquirent ensuite progressivement toute la monarchie. Par leur recette, leur taille et leurs fourrages, les beignets que l’on préparait en Slovénie étaient un peu différents de ceux du reste de l’empire. Si les beignets étaient frits dans le beurre fondu à Vienne, nos ancêtres les faisaient frire dans du saindoux, puis plus tard dans l’huile. À l’origine, les beignets présentaient une forme irrégulière avec des excroissances qui ressemblaient à des griffes, qui ont donné leur nom à cette spécialité. On les appelait aussi « fanclji ». Aujourd’hui, on prend toujours autant de plaisir à croquer dans les beignets ronds frits, avec leur belle couronne plus claire au centre.

Recette de beignets

Ingrédients:

  • 600 g de farine blanche
  • 1 cuillère de sel
  • 5 jaunes d'œufs
  • 80 g de sucre
  • 80 g de beurre
  • 30 g de levure
  • 20 à 30 cl de lait
  • 1 cuillère de rhum
  • zeste de citron
  • confiture d’abricot pour le fourrage
  • sucre glace pour saupoudrer les beignets

Préparation:

Préparez d’abord le levain à partir de levure émiettée mélangée à 1 cuillère de sucre, prélevée dans la quantité totale de sucre, et 2 cuillères de lait, le tout saupoudré d'un peu de farine. Mettez la farine dans un saladier, creusez un petit trou en son centre et versez-y le levain. Recouvrez et laissez le levain gonfler pendant quelques minutes.

Dans un autre récipient, mélangez le lait tiède, le beurre fondu, les jaunes d’œufs, le sucre, le sel, le zeste de citron et le rhum, puis versez l’ensemble dans la pâte. Pétrissez pour faire une pâte molle et souple qui doit lever dans un endroit chaud pendant au moins une heure.

Étalez la pâte sur une plaque farinée jusqu’à obtenir une épaisseur de 1,5 cm et découpez des boules à l’aide d’un emporte-pièce circulaire (environ 5-8 cm). Couvrez les boules de pâte ou beignets avec une nappe et laissez-les lever au moins une demi-heure.

Dans une poêle, faites chauffer l’huile de friture et déposez dedans les beignets levés par un mouvement du haut vers le bas. Après quelques minutes, retournez-les rapidement et faites-les frire de l’autre côté jusqu’à ce qu’ils prennent une belle couleur jaune doré. Avec une écumoire, sortez les beignets de l’huile et posez-les sur du papier qui absorbe le surplus d’huile.

Injectez ensuite de la confiture d’abricot à l’aide d’une seringue, puis posez les beignets sur une plaque et saupoudrez-les de sucre glace.

« Souris » ou bouchées du carnaval

Si la préparation des beignets de carnaval vous semble trop compliquée, vous pouvez essayer une recette de pâtisserie plus simple pour le carnaval – les « souris » ou bouchées frites. Comme les beignets, elles sont faites de pâte levée, à laquelle on ajoute souvent des raisins secs et des petits morceaux pommes. Comme les beignets « fanclji » d’autrefois, les bouchées frites présentent des formes irrégulières, mais n’en sont pas moins très savoureuses. Essayez vous-mêmes de les préparer !

Recette des « souris » ou bouchées frites

Ingrédients:

  • 300 g de farine
  • 15 g de levure
  • 30 g de sucre
  • 3 jaunes d'œufs
  • 60 g de beurre
  • 150 cl de lait
  • sel
  • 30 g de raisins secs
  • huile ou graisse à frire

Préparation:

Pétrissez jusqu’à obtenir une pâte levée plutôt molle, incorporez des raisins secs et laissez lever. Avec une cuillère graissée, prenez des morceaux de pâte et déposez-les dans la graisse chaude. Laissez frire jusqu’à ce que les bouchées prennent une couleur jaune.

Sortez les « souris » frites de la graisse, déposez-les sur une assiette et saupoudrez-les (au choix) de sucre.

Allons manger des beignets à Trojane

Si vous voulez goûter les beignets les plus renommés de Slovénie, prenez la direction de Trojane. Ce lieu qui fut un important relais de poste, un poste militaire des Romains et un relais sur l’« ancienne route de Vienne » est aujourd’hui un vrai site de « pèlerinage » pour les beignets. L’auberge Konšek, qui existe depuis près de 170 ans, a commencé à frire les fameux beignets de Trojane dans les années 1960. Et si à cette époque, l’établissement en confectionnait quelques dizaines par jour, il en fabrique aujourd’hui des quantités bien plus grandes – entre 2 000 et 5 000 par jour, et encore plus lors du carnaval et d’autres occasions spéciales. La prochaine fois que vous prendrez la route entre Ljubljana et Maribor, faites une halte à Trojane pour croquer dans un succulent beignet.

Les carnavals en Slovénie

Trouvez des événements de carnaval intéressants et attendez le printemps avec des masques



Je souhaite recevoir la newsletter

Informez-vous sur les vacances en Slovénie, les offres saisonnières, les événements actuels, les possibilités d excursions et de voyages. Recevez un peu de Slovénie verte dans votre boîte mail.

Partager avec un ami

Ajouter aux favoris Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Pinterest // Pin to Pinterest Partager sur Vkontakte Recommander à un ami