Jože Plečnik, qui a travaillé dans l’axe Vienne – Prague – Ljubljana de la fin du XIXe siècle jusqu’aux années 1950, a laissé l’empreinte la plus marquante à Ljubljana. Il a réussi à concrétiser sa vision, qui visait à faire d’une bourgade endormie au fin fond de la monarchie austro-hongroise une capitale digne de ce nom pour la Slovénie. Avec des réalisations architecturales et urbanistiques audacieuses, il a transformé la ville en une gigantesque œuvre d’art, tout en préservant son âme locale, malgré sa passion pour l’antiquité. Vous pouvez aussi admirer ses œuvres ailleurs en Slovénie.

Arpentez les rues de la Ljubljana de Plečnik

Le plus grand architecte slovène était l’élève de l’illustre Otto Wagner, dans l’atelier duquel il a également travaillé. Après avoir exercé quelques décennies à Vienne et à Prague, il revint à Ljubljana pour y créer des projets qui suscitent encore l’enthousiasme aujourd’hui. Avec son approche non conformiste qui ne suivait pas aveuglement les tendances en vigueur à son époque, il a réussi à rendre ses œuvres intemporelles et à faire qu’elles suscitent encore et toujours tant l’admiration que des discussions enflammées. 

 

Parmi ses interventions les plus complexes dans l’espace public de Ljubljana, il convient de citer le marché central au bord de la rivière Ljubljanica. Aménagé sur deux étages, ponctué de fenêtres en hémicycles et de colonnades, il présente un aspect monumental et évoque tant l’antiquité que la Renaissance, qui imprègnent toutes deux fortement ce lieu. À proximité, une série de trois ponts nouveaux, le Triple pont, fait la liaison avec le vieux centre médiéval. Avec cette curiosité architecturale de Ljubljana, Plečnik souhaitait également redonner de la vie aux berges de la rivière. Il y est parvenu en effectuant encore quelques travaux supplémentaires, si bien qu’aujourd’hui, les quais de la rivière Ljubljanica, jalonnés de bars et de restaurants, sont un lieu de rendez-vous fort apprécié des habitants de Ljubljana et des visiteurs. Autre œuvre majeure de cet illustre architecte, la Bibliothèque nationale et universitaire est conçue comme un temple dédié au savoir. Elle se distingue particulièrement par sa façade imposante ponctuée de pierres grossièrement taillées, et par son escalier monumental qui, à l’intérieur du bâtiment, conduit à la lumière – la salle des livres qui éclairent l’esprit humain. Plečnik a aussi meublé la grande salle de lecture. Dans le café de l’établissement, vous pouvez aujourd’hui goûter son thé favori.

 

Chez Plečnik, les thèmes de la lumière et du divin apparaissent dans différentes œuvres sacrées, comme l’église Saint-François avec son clocher cylindrique, l’originale église Saint-Michel qui offre un exemple éloquent d’adaptation à la culture et aux matériaux locaux, sans oublier le complexe funéraire de Žale. Désireux de créer un jardin d’adieu aux personnes décédées, Plečnik a érigé un arc de triomphe étonnant, ouvrant sur des chambres mortuaires de différents styles qui symbolisent l’égalité de tous devant la mort.

 

À Ljubljana, Plečnik a aussi conçu quelques projets de palais, comme le bâtiment de l’actuelle compagnie d’assurances Triglav avec sa double façade, qui abrite l’un des cents meilleurs restaurants du monde. Pendant votre découverte de l’héritage de ce grand architecte, n’oubliez pas de visiter l’ancien monastère de l’Ordre teutonique, dont la fondation remonte au XIIIe siècle. Jože Plečnik a remodelé Križanke en un lieu d’événements unique en son genre. Vous apprendrez énormément de choses sur l’œuvre et la vie de cet architecte étonnant dans sa maison, dans laquelle sont conservés ses affaires personnelles, l’ambiance originale et les plans de projets.

Explorez la Slovénie à travers les œuvres d’art de Plečnik

Partez aux quatre coins de la Slovénie pour découvrir des merveilles naturelles, des spécialités gastronomiques, mais aussi pour explorer l’héritage de Plečnik. Dans l’Ouest, dans la région de Tolmin, il a judicieusement refaçonné l’église de la Visitation de la Vierge-Marie à partir de son ancien style baroque. Dans les Alpes, vous devez aller flâner dans le parc de Plečnik près de Begunje; à Kamniška Bistrica, ne manquez pas de visiter le refuge de chasse, qui fut créé pour le roi de Yougoslavie, Alexandre Ier Karađorđević ; au centre de Kranj, vous pouvez admirer l’escalier, la fontaine et les arcades de Plečnik.

 

Dans l’Est de la Slovénie, plusieurs œuvres de Plečnik vous attendent. À Celje, il a créé le bâtiment de la Banque de crédit populaire, qui abrite aujourd’hui les bureaux de Banka Celje. À Zgornja Rečica près de Laško, il a participé à la création de l’église du bienheureux Anton Martin Slomšek, et à Maribor, il partiellement réaménagé sa place, Slomškov trg. Plečnik a aussi laissé une empreinte remarquable à Bogojina, où rayonne la fameuse église de l'Ascension. Cet édifice offre un subtil mélange d’architecture antique, de conservation – Plečnik a en effet conservé des éléments de l’église originale du XIVe siècle – et d’art populaire Cette église résume à merveille l’essence de l’architecture de Plečnik.

La République de Slovénie et la République tchèque ont proposé l’inscription de l’œuvre créatrice extraordinaire du génial Jože Plečnik sur la liste du patrimoine naturel et culturel mondial de l’UNESCO.

 

Je souhaite recevoir la newsletter

Informez-vous sur les vacances en Slovénie, les offres saisonnières, les événements actuels, les possibilités d excursions et de voyages. Recevez un peu de Slovénie verte dans votre boîte mail.

Partager avec un ami

Ajouter aux favoris Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Pinterest // Pin to Pinterest Partager sur Vkontakte Recommander à un ami