Espèces de poissons les plus intéressantes pour la pêche sportive

print Ajouter au planificateur de voyage
Les rivières et lacs slovènes abritent 93 espèces de poissons dont 33 sont protégées. 25 espèces sont intéressantes pour la pêche sportive. Vous pouvez pêcher les poissons autochtones du bassin de l’Adriatique, et notamment la plus grande espèce de truite d'Europe, la truite de la Soča. On peut également attraper, entre autres, des truites fario, des ombres, des huchons, ou encore des silures. Venez découvrir les espèces de poissons les plus intéressantes.

La plupart des rivières slovènes appartiennent au bassin du Danube ou de la mer Noire, tandis qu’un quart des cours d'eaux se trouve dans le bassin de l’Adriatique. Un tiers des eaux slovènes sont à dominante salmonicole, les autres sont cyprinicoles et mixtes.


Poissons du bassin de l’Adriatique


- La truite de la Soča (aussi appelée truite adriatique ou marbrée) fait la fierté de la pêche slovène, bien qu’elle figure encore sur la liste des espèces menacées. Il y a trente ans, elle a failli disparaître de la rivière Soča. Heureusement, une action commune de sauvegarde a été engagée en 1982 par tous les pêcheurs slovènes. La présence aujourd’hui d’une population saine de truites de la Soča dans le cours supérieur de la rivière témoigne de la réussite de l’opération. Un processus identique est en cours dans la partie centrale de la rivière où la population de truite marbrée est dominante et s’accroît d’année en année. De nos jours, la taille moyenne de la truite de la Soča est ainsi d’environ 35 cm dans le cours supérieur de la rivière et de 40 cm dans son cours moyen. Chaque année, des pêcheurs y attrapent des truites pesant de cinq à quinze kilogrammes. Le plus gros spécimen a été pêché en 1997 : il mesurait 121 cm pour 25 kilogrammes. La truite de la Soča peuple également d’autres rivières du bassin de l’Adriatique, comme l’Idrijca, la Bača, la Vipava, la Reka et la Rižana où sa population est nettement plus faible.

- La truite hybride (marbrée x fario) se rencontre fréquemment dans l’Idrijca, la Bača, la Vipava, la Reka et la Rižana. On la retrouve partout où vivent les deux espèces et elle est le fruit de leur croisement naturel. Ces truites hybrides possèdent des caractéristiques des deux espèces, avec toutefois une apparence marbrée plus ou moins prononcée sur le dos et la tête, ainsi que des points rouges sur les flancs. Elles sont également bordées de blanc, tout comme les truites fario. Elles atteignent facilement une superbe taille et leur poids dépasse parfois les dix kilogrammes.

- L’ombre de la Soča ou de l’Adriatique possédaient il y a encore quarante ans des populations qui se renouvelaient de manière autonome dans la Soča, l’Idrijca et la Vipava. Leur état s’est cependant fortement dégradé en raison des interventions et des changements qui ont touché leur environnement. L’ombre de la Soča se distingue de l’ombre qui vit dans le bassin du Danube par sa robe et son comportement. Il est généralement de couleur bleue-grise sur le dos et jaune ou blanche sur le ventre. Ses nageoires sont jaunes, sa queue grise est légèrement teintée de jaune dans sa moitié inférieure. C’est un piètre combattant comparé à l’ombre de la Save. Lorsqu’il est coincé, il tire dans le courant et frappe le fond avec sa tête. Il ne saute que rarement hors de l’eau, ce qui est d’ailleurs sa qualité la plus appréciée. Sa taille habituelle varie entre 30 et 45 centimètres, mais il est possible de trouver des spécimens dépassant les 50 centimètres de longueur.

Poissons du bassin du Danube


- L’ombre est l’une des espèces de poisson les plus populaires parmi les moucheurs européens. Elle suscite un intérêt croissant, car sa population a été décimée par les cormorans dans la majorité des cours d’eau d'Europe. L'espèce est bien représentée dans les secteurs de pêche à l’ombre. Ce poisson idéal pour la pêche à la mouche artificielle peut être pêché pendant toute la saison. Sa taille moyenne oscille autour de 40 centimètres dans les meilleurs secteurs. On rapporte un nombre croissant de captures de spécimens de 50 centimètres et plus. L’ombre est caractérisé par une combattivité exceptionnelle. Ses fuites et en particulier ses sauts en l’air séduisent les amateurs de pêche à la mouche artificielle.

- La truite fario est connue dans le monde entier et peuple les cours d’eaux de tous les continents. On la rencontre fréquemment dans les cours supérieurs et intermédiaires des rivières et ruisseaux de l’ensemble du territoire slovène, à l'exception du nord-est. La taille moyenne des poissons atteint 30 centimètres, mais les spécimens plus gros ne sont pas rares, particulièrement dans les eaux du Karst. Dans de nombreux cours d’eau, elle partage son habitat avec la truite arc-en-ciel et le saumon de fontaine.

- Le huchon occupe la première place dans la hiérarchie des espèces de truites slovènes de par sa taille. Avec des spécimens pouvant atteindre 27 kilogrammes, poids maximal d’un poisson attrapé en 2005, le huchon est l’objet du désir de nombreux pêcheurs. Sa population est en bonne santé dans les eaux slovènes, et elle est même en très bonne santé dans certains secteurs comme dans la Sava Bohinjka, dans la Save autour de Ljubljana et dans la Krka.

- Le hotu est le principal poisson des pêcheurs au blanc. Il se déplace en bancs et habite les cours moyens des eaux slovènes. La pêche au flotteur, technique la plus répandue, permet d’attraper en moyenne des poissons de 500 grammes à un kilogramme, mais certaines prises peuvent aussi peser deux kilogrammes.

- Le gardon est souvent accompagné du hotu. Cette espèce prédomine dans certains secteurs, principalement dans les eaux karstiques. Le gardon est un véritable poisson de banc qui peut atteindre plusieurs kilogrammes. Les pêcheurs au blanc apprécient particulièrement sa sélectivité.

- Le barbeau est un poisson très combattif. L’été est la meilleure saison pour le pêcher. Les amateurs apprécient sa combativité et sa taille qui peut atteindre 80 centimètres pour un poids dépassant parfois cinq kilogrammes.

- Le chevesne peuple aussi bien les ruisseaux de montagne que les méandres vaseux des cours d’eaux de basse altitude. On le retrouve seul et en banc partout sur le territoire slovène. Ce poisson idéal pour la pêche peut être attrapé avec différentes techniques et de nombreux appâts tout au long de l’année. Il atteint en Slovénie des poids enviables de deux à trois kilogrammes.

- La truite arc-en-ciel, poisson toujours actif, sauve souvent votre journée de pêche, tandis que les autres salmonidés ignorent superbement les mouches artificielles que vous leur proposez. Si la truite arc-en-ciel saute avec plaisir sur une mouche artificielle, elle affiche également un caractère très combatif. Ce poisson peut également atteindre la taille enviable de 80 centimètres et un poids de six, sept kilogrammes voire davantage.

- Le saumon de fontaine ou truite mouchetée, d’origine canadienne, a été introduit en Europe en même temps que la truite arc-en-ciel. Il reste dans l’ombre de cette dernière, bien qu’il soit aussi très actif et qu’il se défende bien même une fois attrapé. Il est vrai qu’il n’atteint toutefois pas les mêmes tailles que sa cousine méridionale.

Espèces de poissons des lacs


- La carpe peuple de nombreux lacs naturels et artificiels, les bras morts et les zones d’accumulation des cours d’eau, les étangs mais aussi les cours moyens et inférieurs de la plupart des rivières slovènes. Espèce appréciée des pêcheurs sportifs, elle occupe avec son poids la première place de la famille des cyprinidés. Elle pèse en moyenne entre deux et trois kilogrammes. Les prises de spécimens exceptionnels dont le poids dépasse dix kilogrammes ne sont pas rares. De plus en plus d’eaux sont destinées à la pêche de carpes trophées, où les pêcheurs remettent leurs prises à l’eau.

- La brème suscite un intérêt croissant parmi les pêcheurs, de plus en plus nombreux, qui aiment pêcher pour le plaisir et attraper ces poissons en nombre, dont certains spécimens pèsent entre un et deux kilogrammes.

- La tanche est une espèce de poisson très appréciée des pêcheurs au blanc. Dans des conditions favorables, comme par exemple dans le lac de Cerknica, elles atteignent souvent deux à trois kilogrammes.

- Le brochet est un poisson populaire parmi les pêcheurs à la cuillère. Il habite de nombreuses eaux courantes des deux bassins. Certains spécimens pèsent parfois plus de dix kilogrammes.

- Le sandre vit exclusivement dans les lacs. Son poids peut atteindre jusqu’à dix kilogrammes.

- Le silure est l’espèce de poissons slovènes la plus lourde. Certains spécimens atteignent plus de 50 kilogrammes.

Réserver et acheter

Liens utiles

Pêche
X

Cookies

Le site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En visitant et en utilisant le site internet, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Je conviens
Plus de détails