Donnez votre avis sur l’offre:

Begunje na Gorenjskem, château et parc

print Ajouter au planificateur de voyage
Begunje na Gorenjskem
Le château Katzenstain surplombe le cœur du hameau de Begunje. Il fut construit aux 16ème et 17ème siècles pour être par la suite plusieurs fois reconstruit. Quand le château Kamen, demeure médiévale de la vallée de Draga, ne les satisfaisait plus, la famille Kacijanar et autres propriétaires ont acquis le château manoir. Il s’agit d’un édifice de style baroque typique (1641-1681) composé d'un vaste coeur et d'ailes qui bordent la cour intérieure. L’axe de l’édifice part près de l’église du village pour continuer de l’autre côté de la route, traverse une allée bordée d'arbres, descend le versant de la colline pour se terminer, de manière symbolique, sur la cîme sur laquelle se trouve l'église Saint-Pierre. Le second axe fut dirigé vers l’aménagement géométrique du jardin. Les escaliers du château et les salles individuelles d’habitation à l’étage sont décorées de stucs luxueux (des environs de 1660) qui représentent pour notre pays, une grande valeur et qui sont exceptionnellement bien conservés. Au cours des transformations, les escaliers richement peints du château et leurs détails en pierre taillée ont été conservés, comme par exemple la plaque d’inscription. Durant la deuxième guerre mondiale, plus de 10.000 personnes furent emprisonnées dans les prisons du château. Au rez-de-chaussée, l’aile latérale composée d’une douzaine de cellules originales a été aménagée en musée commémoratif.

Le buis taillé de façon baroque qui se trouve dans le jardin du château avec la fontaine est connu uniquement grâce aux écrits et aux dessins graphiques. L’esquisse du parterre renaissance tardive fut la partie la plus visible du projet. A l’époque de Valvasor, il fut divisé en seize parcelles carrées au sein desquelles se trouvaient des spécimens d’ornementation. Au carrefour du chemin se trouvait une fontaine jaillissante. La fontaine, les éléments artistiques et le muret sont partiellement conservés. Le château et l’avant-toit Brezjanka de Plečnik bordant la côte sont reliés par une allée de marronniers. Après la deuxième guerre mondiale, un cimetière de prisonniers fut aménagé sur son flanc droit (architecte Edo Ravnikar, sculpteur Boris Kalin, 1953). Le pavillon de Plečnik cité est un simple avant-toit composé de six poutres en bois imposantes et d'un toit sous lequel sont installés des bancs. A proximité, fut construit un pavillon de jardin appelé Joža murka, datant de 1938. Il renferme une pièce avec une table et sous l’avant-toit, se trouve l’autel Saint-Joseph. Les deux pavillons ont été conçus par le célèbre architecte avant 1939, époque à laquelle il dessinait déjà le mobilier de la chapelle du château (après la guerre, la chapelle fut détruite et le mobilier dispersé).
 

La partie centrale du château abrite un hôpital psychiatrique. Les visites sont possibles uniquement sur réservation. Le parc et le cimetière des prisonniers sont libres d'accès. Le musée et les prisons de l'aile du manoir sont toujours ouverts. L’auberge voisine abrite une petite collection muséale de l’ensemble Avsenik. Le cimetière de prisonniers situé près de Draga (architecte Edo Ravnikar, 1953) est joliment aménagé. Les ruines imposantes du château Kamen s’élèvent au-dessus de la vallée.

 


GPS Northing (N) : 46,3772 
GPS Easting (E) : 14,2014 
Personne responsable : Turizem Radovljica | ++386 8 205 13 89 | | last modified: 20.01.2006

Réserver et acheter

X

Cookies

Le site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En visitant et en utilisant le site internet, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Je conviens
Plus de détails